AUX FRONTIERES DU PAYS DE GALLES
Du 17 au 24 juin 2016 : Le pays de John !

VOIR ICI LES PHOTOS DE FRANCOISE.

1er jour – Vendredi  17 juin :

L’ange aux couteaux.

Comme d’habitude le départ est bien orchestré et l’arrivée à l’aéroport, puis le vol se passent  très bien et c’est un réel plaisir pour chacun de nous de retrouver Alison à Liverpool. Hélène se présente, c’est elle qui va nous accompagner tout au long de la semaine, elle ne parle que l’Anglais.

On embarque les bagages dans notre bus et en route pour Bishop’s Castle, mais avec un arrêt sur la route au « British Ironworks Centre » pour notre casse-croûte au milieu d’un safari de sculpture. C’est la raison pour laquelle vous voyez des photos animales grandeur nature en fer ! Une fois rassasiés on est interpellé par un jeune artiste : Alfie Bradley, qui nous invite dans une salle bien bouclée avec de nombreux verrous. Il y sculpte une phénoménale statue qui représente un ange. Elle est fabriquée avec des couteaux ! Et pas n’importe lesquels… des couteaux ou poignards qui ont été utilisés pour des meurtres ou des agressions. Froid dans le dos pour certains…  adhésion à l’enthousiasme de ce jeune artiste qui par cette œuvre espère interpeller les jeunes sur la violence, pour les autres... Cette œuvre devrait être installée prochainement sur une colonne de Trafalgar Square. On en reparlera donc sûrement.

Bischop ‘s Castle

Bien établi dans nos réflexions … nous nous laissons bercer par le ronron du bus qui nous amène devant notre B&B dans la petite ville de Bischop’s Castle. Après notre installation dans nos chambres respectives Hélène nous invite à une balade à la découverte des environs… Bischop’s Castle ressemble plus à un village campagnard et on a vite atteint le sommet d’une colline par un chemin bien  « bouseux » pour observer la tranquillité de ses maisons blotties dans la vallée. Oui, mais non… pas de Château à l’horizon !

VOIR ICI LES PHOTOS DE NOTRE ARRIVEE A BISHOP'S CASTLE 

On revient vers le village en passant par un lotissement « écologique » pour rejoindre l’église aux six cloches où nous attendent nos guides pour une visite guidée… qui nous confirment que  la ville comprend moins de 2000 habitants… Ils nous entraînent dans le cimetière : non fauché pour des raisons écologiques ! En fait nous avons un guide et sa traductrice… Il nous promet le commentaire de trois tombes, la première pour nous informer qu’ici est enterré le seul homme honnête de la ville, la seconde y est enterré un prisonnier français mais qui n’a pas voulu quitter la ville et, la troisième ? Pas de visite de la troisième tombe, un esclave y serait enterré mais ce n’est pas sûr, la probité de notre guide nous prive de cette visite ! Sur ces découvertes particulières nous continuons la visite de la ville… L’hôtel de ville du XVIIIème siècle qui vient de subir une importante rénovation, les deux musées, le centre de ressources du patrimoine. Les maisons de 3 m² chacune qui auraient accueilli 32 personnes ??? Mais il y a aussi  2 brasseries dont une sera notre quartier général, des pubs, qui recevront notre visite bien sûr,  et les commerces qui bordent la rue principale où sont installés nos B&B !

VOIR ICI LES PHOTOS DE NOTRE VISITE GUIDEE.

La soirée

Après cette visite un peu insolite, nous nous dirigeons vers l’établissement le plus distingué de la ville, The Castel Hotel. Un vin anglais nous est servi pour nous souhaiter la bienvenue. Pas si mauvais que ça !? Les avis sont partagés mais le plaisir d’être ensemble est bien là.

Nous dirigeons ensuite vers la salle restaurant pour un repas Burger ***.

Bonne nuit à tous.

VOIR ICI LES PHOTOS DE NOTRE PREMIERE SOIREE

2ème jour – Samedi 18 juin :

Randonnée de Bischop’s Castle à Clun.

Le réveil se fait en douceur : le décalage horaire nous a fait dormir une heure de plus. Petit déjeuner copieux puis en tenue de randonnée nous quittons Bischop’s Castle… C’est surtout la découverte des clôtures à traverser qui marquera notre parcours. Hélène est un peu timide. Elle essaie cependant de nous faire des commentaires mais, sans la traduction d’Alison, de Marlène ou de Julien (présent pour la journée), nous aurions beaucoup de mal à la comprendre au début puis… nous nous habituons et nous pouvons savourer les beaux paysages verdoyants comme les prairies, les champs de blés, d’orge ou d’avoine ! De collines en vallées nous parcourons nos 15 kms sans aucune difficulté avec un temps mitigé : soleil et par moments gros nuages. Heureusement le soleil a été présent durant notre pique-nique, quelques uns ont même fait la sieste !

VOIR ICI LES PHOTOS DE NOTRE PREMIERE RANDONNEE : DE BISCHOP'S CASTLE à CLUN

Le château de Clun.

Nous arrivons en début d’après-midi au château. Il est en ruine mais classé aux monuments historiques. Il a été construit au XIIème siècle par un seigneur normand pour jouer un rôle clé dans la protection de la région contre les attaques des Welsh.

VOIR ICI LES PHOTOS DU CHATEAU DE CLUN

Le musée ferme à 5 h !

Nous avons soif. Un petit bar nous accueille à bras ouverts. Une fois rafraîchis quelques uns vont visiter le musée

VOIR ICI LES PHOTOS DU MUSEE DE CLUN

puis Trinity Hospital, sa chapelle et son magnifique jardin,

VOIR ICI LES PHOTOS DE TRINITY HOSPITAL

les autres prolongent la pause fraîcheur avant de nous retrouver à l’heure dite pour attendre notre chauffeur qui nous ramène pour une douche bienfaisante et une soirée « brasserie » assez animée.

VOIR ICI LES PHOTOS DE NOTRE DEPART DE CLUN ET DE LA SOIREE

3ème jour – Dimanche 19 juin :

Café, Thé ou… gâteaux ?

Le bus nous attends ce matin pour nous amener à Wilderhope Manor, le départ de notre randonnée se fait dans la campagne, sur l’arête de Wenlock Edge où de prairies en champs de blés bien humides nous attendent. En passant quelques clôtures ou hameaux où nous pouvons acheter des œufs nous arrivons assez vite à Cardington. Nous y visitons l’Eglise, puis  de bons gâteaux et un thé ou café revigorants nous sont offerts dans la salle des fêtes.

On quitte le petit village pour rejoindre des anciennes pistes qui suivent les pentes au bas de Caer Caradoc. Le paysage nous séduit et les panoramas sont grandioses, de plus en plus beaux lorsque, bien sûr nous gravissons la montagne. Nous battons d’ailleurs largement la moyenne pour atteindre le sommet, de combien déjà ? Nous redescendons la piste pour nous installer à l’abri du vent qui vient de se lever. C’est l’heure de notre repas que vient titiller une petite pluie fine. Certains essaient leur chapeau de pluie !

Nous continuons sur la piste pour rejoindre Church Stretton où nous attendons notre bus qui doit nous conduire à Stokesay Castle. La pluie s’installe tout à fait.

VOIR ICI LES PHOTOS DE NOTRE RANDONNEE "CAER CARADOC".

Un fantôme rouge dans la cheminée !

Manoir ou château ? On se pose la question et l’on colle notre oreille à nos audio-guides… En fait il s’agit d’un manoir fortifié du 13ème siècle. On y découvre une grande salle avec un plafond très impressionnant et on nous dit que c’est là que se passaient tous les événements de la  cour. On cherche les dalles, la frise au mur à l’étage, on redescend pour remonter et trouver une autre grande salle avec une remarquable cheminée  de pierre et des judas qui permettaient d’épier ce qui se passait dans le hall. Les garnitures, comme l’étagère de cette cheminée est de style flamant du du 17ème siècle… On poursuit ainsi avec ravissement notre visite en prolongeant avec le sommet de la tour, puis en bas  le logis à colombages et l’église, d’autant que dehors il pleut toujours…

VOIR ICI LES PHOTOS DE NOTRE VISITE DE STOKESAY CASTLE 

Après un « tea cream » ou autre boisson, le bus nous ramène à Bischop’s Castle où nous passons la soirée à Castel Hotel et une bonne nuit dans le calme paisible de la petite ville…

VOIR ICI LES PHOTOS DE NOTRE SOIREE

4ème jour – lundi 20 juin.

Bus de campagne !

Il pleut ce matin. Bien équipés nous rejoignons le point de départ de notre randonnée. Hélène nous propose la visite de l’Eglise de Onibury en attendant le bus régulier qui nous évitera les prairies mouillées. On est d’accord et c’est avec grand plaisir qu’on monte pour un court trajet dans un bus anglais.

A la descente nous rajustons nos capes, et contrairement aux panneaux indiquant de ralentir, nous suivons Hélène au pas de charge juste dérangés par quelques tracteurs qui tirent des remorques de fumier… de cochon ! Hélène nous montre le champ de Course de chevaux et nous faisons demi-tour, toujours en croisant d’autres tracteurs… Le parfum est sublime ! On continue notre marche jusqu’à arriver dans un centre commercial où Hélène nous invite à découvrir les produits anglais dans un magasin spécialisé… Tout nous paraît bien apetissant !

Le soleil est de retour  lorsque nous sortons, nous enlevons nos capes et direction Ludlow… avec quand même quelques petites gouttes par moment.

Yvette mange dans une casserole !

Après avoir aperçu le château de loin, traversé un pont, il ne nous reste plus qu’à monter une des rues principales pour atteindre le centre ville. Tiens, que dit cette plaque ? Le frère de Napoléon habité cette maison ?

Quelques grands arbres nous interpellent, notamment de beaux tulipiers fleuris,  mais c’est assez rapidement que nous trouvons un restaurant pour un bon repas…

VOIR ICI LES PHOTOS DE NOTRE RANDONNEE ET DE NOTRE ARRIVEE A LUDLOW

Une rue en forme de cigare.

A 14 h nous avons rendez-vous avec notre guide. Pas de traduction, il parle bien le français. Il nous explique que Ludlow est située sur la frontière du Pays de Galles, sur une boucle de la rivière Teme et s’est construite vers le XIe siècle autour du château fort qui servait à défendre la Marche du Pays de Galles après la conquête de la Grande-Bretagne par Guillaume le Conquérant (celui-là, on ne vous en rabat pas les oreilles… mais on commence sérieusement à le connaître !). La particularité de Ludlow c’est que toutes les rues de la ville médiévale descendent vers la rivière.

Notre guide nous amène à l’Eglise, la grande Eglise contient des trésors. Nous prenons le temps de la découverte puis nous repartons dans la ville médiévale et ses belles maisons à colombages et aussi dans la rue en forme de cigare qui a une autre particularité, celle d’avoir des trottoirs sur-élevés et d’autres, sur-abaissés. On la descend pour arriver à la rivière et admirer l’architecture de la ville des nobles et puis celle des artisans…

VOIR ICI LES PHOTOS DE NOTRE VISITE GUIDEE

On adhère bien à cette visite bien sympathique, mais tout ayant une fin nous avons maintenant le choix d’aller avec Hélène sur une colline pour admirer la ville d’en haut, visiter le château ruiné qui aurait abrité la nuit de noces d’Arthur, prince de Galles et de Catherine d’Aragon (mais n’a-t-elle pas été l’épouse d’Henri VIII !?!) ou bien de monter au clocher de l’Eglise…

VOIR ICI LES PHOTOS PRISES DU HAUT DU CLOCHER DE L'EGLISE DE LUDLOW

Les salopiens et les salopiennes.

La journée est bien remplie, nous sommes heureux de nous asseoir  quelques courtes minutes pour attendre le bus qui nous ramène à notre lieu de villégiature.

Une devinette. Savez-vous le nom de la région ou se déroule notre « walking » ? Dans le Shropshire. Cette région bien connue pour ses randonnées et activités de plein air se nommait auparavant le « Salop ». Donc durant notre séjour nous étions salopiens et salopiennes ! On peut rajouter, si vous voulez que les Gallois parlent la langue Cymru, vous pouvez prononcer "conri" (!)...

VOIR ICI LES PHOTOS DE NOTRE RETOUR...

5ème jour – Mardi 21 juin.

Jane sauve une brebis !

Temps mitigé, tirant sur le beau temps ! Le minibus nous entraîne dans un coin de campagne, vers Pontesbury ou on laisse une grande partie de notre groupe sauf  qu’avec  Monique nous allons  visiter une ancienne mine de cuivre en passant dans une forêt très dense (On avait le choix, 8 km ou 12 km).  Nous sommes guidées par deux amies d’Hélène.

On doit se retrouver à un croisement pour continuer la balade tous ensemble dans les « Stiperstones », mais voilà, nous attendons… jusqu’au moment où l’immobilité dans ce paysage, certes grandiose avec à gauche l’Angleterre et à droite le Pays de Galles, nous donne quelques fourmis aux jambes. On décide donc de continuer doucement, Guy à la tête du groupe doit sûrement avancer bien vite, ils nous rattraperont !

On visite une jolie chapelle et traversons un site appelé « The Hollies » qui fait partie d’une zone protégée de « Shropshire Hills » et continuons sur une piste qui monte tranquillement jusqu’à un troupeau de vaches. Mais pourquoi ne veulent-elles pas nous quitter ? Donc, faute de nos camarades,  c’est en leur compagnie qu’on continue notre chemin, jusqu’à la prochaine barrière bien sûr !

La piste continue mais le paysage change complètement, la lande s’installe, sur les bords des pieds de myrtilles. On marche dirait-on en direction du ciel tellement il se confond avec  ce bout du monde. On ne croit pas si bien dire, nous atteignons les « Devil’s Chair » (les chaises du diable).

Un petit tour dans les rochers puis nous descendons au centre d’accueil des visiteurs dans une autre ancienne mine, celle de Bog. Avant d’arriver il faut qu’on vous précise que Jane a sauvé une brebis et qu’une fois sur pattes… ses petits moutons sont venus lui faire tout plein de bisous ! C’était touchant.

Donc nous  arrivons à destination, mais il faudra attendre… attendre 2 h avant que les autres arrivent à nous rejoindre !

Dans notre lieu d’accueil nous pouvons nous restaurer, acheter des souvenirs et découvrir une poétesse : Marie Webb. Non elle n’a rien à voir avec Alison !

VOIR ICI LES PHOTOS DE NOTRE RANDONNEE DANS LES STIPERSTONES

Soirée Indienne.

Nous rentrons plus tôt dans nos B&B. Il y en a qui déménagent !...

On se retrouve à 18 h dans le petit restaurant « The Chai Shop » où une charmante indienne du Penjab nous a préparé un véritable festin.  Elle nous raconte aussi les  talents culinaires de sa fille qui a travaillé dans les plus grands restaurants étoilés… Un bon repas et la soirée est très agréable, mais on termine un peu tôt pour aller se coucher. On en profite donc pour ensemble faire un grand tour dans la ville, rejoindre l’église dont l’herbe est presque tondue et puis se retrouver dans un pub…

VOIR ICI LES PHOTOS DE NOTRE SOIREE

6ème jour – Mercredi 22 juin.

Des bébés cygnes, des faisans, des  chevreuils….

C’est sous un soleil resplendissant que nous démarrons notre randonnée dans les environs de Montgomeryshire. Nous nous retrouvons assez vite dans des collines ondulées et  verdoyantes avec de belles vues. D’un même pas nous avançons en écarquillant bien nos yeux pour profiter de cette belle campagne.

Nous rejoignons le chemin de halage du canal de Montgomery qui n’est plus utilisé. En douce nous apprenons qu’Hélène est très impliquée dans la protection de la nature et qu’il y aurait un projet de remettre en fonctionnement ce canal… Mais certains s’inquiètent de l’écosystème qui s’y est créé depuis des décennies…

Dans nos réflexions nous laissons le canal et ses beaux nénuphars puis nous traversons à nouveaux des collines et des pâturages à moutons. Nous assistons même à un travail remarquable de trois chiens pour les rassembler sur l’ordre de leur maître…

Voilà qu’en passant une clôture quelques gouttes nous surprennent. Elles sont tenaces et c’est donc sous la pluie que nous arrivons au château de Powis.

VOIR ICI LES PHOTOS DE NOTRE RANDONNEE "MONTGOMERYSHIRE".

Notre charmante guide nous  chouchoute tout de suite : on pose nos sacs à dos, on va au restaurant, on mange dehors en abritant notre Cheecake de la pluie… Et puis c’est la visite. Une visite bien intéressante, passionnante et avec même des surprises comme les aspects différents d’un certain tableau…

Une taille parfaite !

La chambre du prince Charles et de Diana ou peut-être aussi Camilia… les amours de Georges Herbert et Violet, la plus belle femme d’Angleterre (mais qui avait des difficultés à se baisser pour ramasser son mouchoir…), le cinquième comte qui meurt avant sa femme qui doit vivre dans la maison de douaire et crier tous les jours contre le sixième, et dernier,  comte Herbert qui lui a survécu… Bon, tout ça est à mettre dans un pot, remuer et on en sort de bien belles histoires de la part de notre guide. Pas de photo à l’intérieur du château : elles sont interdites.

VOIR ICI LES PHOTOS DE POWIS CASTLE

Art topiaire !

Lorsque nous sortons, le soleil est bien revenu et nous sommes aux anges ! On peut enfin visiter les jardins qui passent pour être les plus beaux du Pays de Galles… On peut vous dire qu’il y en a qui sont dans leurs petits souliers !

VOIR ICI LES PHOTOS DES JARDINS DE POWIS

Les conversations sont bien animées sur le trajet du retour et… même lorsque nous mangeons notre « Fisch & Chips » national à la brasserie !

Jour 7 – Jeudi 23 juin

John.

Ce matin nous casons tous nos bagages dans la voiture d’Hélène, deux minibus nous amènent aux environs de Montgomery et nous voici à nouveau à traverser des collines en descentes et montées dans de jolies prairies. Nous atteignons enfin une piste et un randonneur vient nous rejoindre. Tous sourires, il est heureux de nous retrouver. C’est John. Nous l’avions déjà retrouvé à Stokesay Castle, certains d’entre nous avaient fait sa connaissance mais d’autres le connaissent depuis très longtemps. John est l’ami d’Alison et avait déjà fréquenté La Culturothèque. Il nous avait aussi déjà rejoint lors de nos séjours à Cambridge, en Irlande et… c’est un peu à cause, ou grâce à lui que nous avions adhéré à ce séjour.

Donc John  prend en main notre troupe pour nous faire visiter son village… La boulangerie, l’Eglise si grande pour  seulement 5 fidèles, l’ancienne maison d’Hélène…  Le village concourt pour un prix des plus beaux villages de la région… Et puis nous sortons par une route étroite qu’on abandonne pour un chemin de terre bien ombragé… Nous arrivons chez John !

VOIR ICI LES PHOTOS DE NOTRE RANDONNEE DES ENVIRONS DE MONTGOMERY A CHEZ JOHN !

Chez John !

Un Pimm’s et un café ou un thé avec des petits gâteaux, des chocolats et des amis de John nous reçoivent. Réception VIP et moment émotion. John nous fait visiter son jardin : fèves, pommes de terre, asperges, haricots, oignons, courgettes, aubergines, poireaux, choux… ainsi que sa serre avec ses tomates, vigne, abricots, pêches… Quelques arbres fruitiers il a de quoi tenir un siège ! Il a aussi de nombreux parterres de fleurs et deux bassins avec poissons rouges et plein de fleurs aquatiques… Ah oui, le héron sert d’épouvantail pour les oiseaux. Une rivière met de la musique dans ce Paradis à l’orée de la forêt. Nous aurions pu écrire un conte. Mais il nous faudrait du talent pour ça. En tout cas on sait que le bonheur total existe quelques part !...

VOIR LES PHOTOS "CHEZ JOHN"

Le monument aux morts !

Comme on dit, toute bonne chose à une fin. Nous devons donc continuer notre itinérance. C’est John qui prend les rennes… Avec quelques sourires en coin d’Hélène !

VOIR LE DEPART DE CHEZ JOHN VIP !

En effet après avoir traversé des orties, certains y sont tombé même dedans, et gravi quelques côtes assez raides nous arrivons enfin en haut de la colline où se trouve le fameux monument à la gloire des soldats des dernières guerres ! C’est que ce monument nous faisait de l’œil presque depuis le début de notre séjour !  Nous sommes donc heureux de l’avoir atteint car nous avons une vue globale des paysages que nous avons traversés… John et Hélène nous présentent les montagnes escaladées ces jours-ci…

VOIR ICI LES PHOTOS DE NOTRE RETOUR VERS MONTGOMERY

Quoi, encore des Herberts !

On reprend notre souffle (en regrettant le taxi de Monique !...) et nous partons visiter les ruines du château de Montgomery. Le site est fantastique, on a aussi un paysage grandiose !

Ces beaux chemins, ces belles découvertes nous ont presque fait oublier que nous avons faim… Il est tard et nous aimerions bien mettre les pieds sous la table !

VOIR ICI LES PHOTOS DE LA VISITE DES VESTIGES DU CHATEAU

The hardware store.

Encore un petit effort dans une descente bien ombragée et nous voici au Dragon Hôtel ! Détente et repas chaleureux.

Le temps passe vite… nous avons juste quelques minutes pour visiter la quincaillerie ( !)  et la ville de Montgomery, capitale galloise du comté de Powys…

Notre bus est à l’heure…

VOIR ICI LES PHOTOS DE MONTGOMERY

Au revoir !

Nous quittons Montgomery. Le silence. On est peut-être fatigués, peut-être trop émus, peut-être on rêve à ces beaux paysages et ces belles rencontres… Allez savoir !

Nous passons la dernière nuit à Liverpool pour nous lever aux aurores et prendre l’avion… Même dans le minibus qui nous ramène à Beaucaire on est encore dans nos rêves !...

VOIR ICI LES PHOTOS... AU REVOIR !

Un grand merci à Alison de nous avoir organisé ce séjour… Merci à John de nous avoir fait découvrir son pays, et aussi merci à Hélène qui par son sourire et ses facultés d'adaptation a fait de notre voyage une belle aventure !