Accueil arrow RANDONNEES PEDESTRES arrow AU BORD DE LA RIVIERE
Narrow screen resolution Wide screen resolution green color default color orange color
AU BORD DE LA RIVIERE Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
12.06.2017 - En culottes et soutien-gorges !

VOIR ICI LES PHOTOS D'ANDRE CONCERNANT NOTRE RANDONNEE A REMOULINS

VOIR ICI LES PHOTOS

Il fait chaud, 20 courageux randonneurs se donnent rdv à Remoulins pour monter vers « Le Pélican » en passant à l’Est de la grotte de la Sartanette. Cette grotte plairait bien à Néné, en effet elle a deux entrées donc deux couloirs qui se rejoignent dans la « salle des Morts ». Dans cette grotte on y a découvert des niveaux « néolithiques » c'est-à-dire qui correspondent à l’installation des premiers agriculteurs sédentaires de nos région (il y a 7 000 ans) et… aussi une faune fossile de l’époque paléolithique (de 700 00 0 à 600 000 av. J.-C. environ). Mais… l’histoire plus ancienne que l’époque romaine n’intéresse pas trop nos randonneurs ce matin : il fait chaud et  à la fin de la montée tout le monde est « en nage ! ».

On s’arrête quelques instants avant la courbe descendante du Sablas : on peut admirer Lédenon et son château, St Bonnet du Gard et sa chapelle fortifiée, de jolis méandres du Gardon, et les châteaux de Montfrin, Beaucaire et Tarascon dans la brume… Hum !... pas trop d’adeptes à admirer le paysage, les conversations vont toujours grand train et il est difficile d’intéresser à autre chose.

On continue sur le Sablas pour enfin arriver à des chemins entièrement ombragés ! Ouf, ça fait du bien.

On admire les vestiges de l’aqueduc à Combe Roussière, on se climatise dans le tunnel, on admire enfin le monument au belvédère.

Il est temps d’aller sur l’autre rive : le sentier des Garrigues, bien ombragé,  et encore des vestiges de l’aqueduc au Pont Roupt que nous suivons pour rejoindre l’autre panorama du Pont du Gard, puis par un sentier qui descend rejoindre le Gardon.

Nous voici à l’ombre de grands pins, accompagnés du chant des cigales, et… d’une jolie nappe et tout plein d’agapes plus délicieuses les unes que les autres… Un régal de tradition de la « der »  des lundis de la saison que de partager un bon repas.

Certains se baignent. Certains on apportés leur maillot, d’autres se débrouillent en culotte et soutien-gorge !

Il ne faut pas marcher bien longtemps pour aller prendre un café ou une boisson rafraîchissante avant de reprendre un sentier assez bien ombragé qui nous ramène, assez tôt, aux voitures !

 

 

 
Suivant >