Accueil arrow RANDONNEES PEDESTRES arrow DEMI-JOURNEE arrow COMBE DE LA SABATIERE
Narrow screen resolution Wide screen resolution green color default color orange color
COMBE DE LA SABATIERE Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
07.06.2017 - ceintures de chasteté...

VOIR ICI LES PHOTOS DE NOTRE RANDONNEE A SAINT-HILAIRE-D'OZLILHAN

Pas très nombreux pour ces dernières randonnées de la saison : il fait chaud et les activités ne manquent pas… Mais c’est un grand plaisir pour ceux qui sont là de se retrouver devant l’église de Saint-Hilaire d’Ozilhan.

Nous avions déjà fait une balade en partant de ce village proche du Pont du Gard, dans un environnement de vignes et de garrigues, mais si nous avions marché vers le sud, dans la plaine, aujourd’hui nous nous dirigeons complètement vers le nord.

Nous passons La Coste et nous prenons par la combe de Vazillier pour monter sur le plateau. Montée douce et la chaleur ne commence à se ressentir alors que nous arrivons en haut, et là, juste à ce moment,  un vent bien frais nous accueille en nous invitant à découvrir un large panorama vers les plaines du Gardon.

Nous prenons un petit chemin qui descend dans une  combe, bien ombragé et qui aboutit à une « lavogne ». De loin nous l’avions prise pour une jolie petite prairie propice à une sieste !

Nous rejoignons la combe de la Sabatière qui nous amène vers les terres de la Catin.

Pause agréable à l’ombre…

Nous reprenons une piste plus large qui nous entraîne en quelques bavardages amicaux,  jolie brise rafraîchissante et super belles vues vers le Castellas.

Situé au-dessus du village de St Hilaire, sur une colline, on découvre les ruines d’un château médiéval. On en fait le tour pour repérer son plan quadrilatère, les restes de remparts et bien sûr une des tours rondes qui subsiste toujours… On suppute sur le fait que les pierres de ce pauvre château ont dû être utilisées pour la construction du village, mais on imagine la vie ici au moyen âge où les femmes devaient, à coup sûr, porter une ceinture de chasteté lorsque les seigneurs, leurs maris, partaient donner l’ost !

Le cadre est agréable, on pointe le village de Castillon du Gard mais on ne voit pas le Pont du Gard. Par contre on est étonnés de trouver autant de cyprès et de cèdres ?

Nous reprenons la piste en traînant les pieds… Il fait bon et on a pas trop envie de s’arrêter !

 

 

 
Suivant >