Accueil arrow SORTIES arrow Cagnes sur Mer
Narrow screen resolution Wide screen resolution green color default color orange color
Cagnes sur Mer Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
09.02.2017 - l'oliveraie, les orangers et... les mimosas !

VOIR ICI LES PHOTOS DE NOTRE JOURNEE A CAGNES SUR MER

Temps gris mais sourires sur tous les visages, le bus est plein et Jean-Pierre tient bien… le volant. Arrêt minute sur l’autoroute puis on arrive au parking des bus des Hauts de Cagnes réservé rien que pour nous !

Jean-Marc nous accueille en VIP, et nous le resterons toute la journée !

On visite le Haut-de-Cagnes, village médiéval situé au sommet d’une colline : patine des siècles, pierres chargées d’histoires, ruelles ombragées, étroites et fleuries, points de vue insolites, ateliers d’artistes… Nous sommes charmés, nous nous trouvons sur un site unique de la Côte d’Azur !

On s’imprègne de l’histoire des Grimaldi qui laisseront leur château à la ville pour l’établissement d’un musée de l’Olivier et d’une collection donnée par Suzy Solidor, célèbre chanteuse de cabaret !...

Nous sommes surtout intéressés par notre repas… certains manqueront donc la visite de la Chapelle Notre Dame de la Protection et ses jolies fresques naïves et colorées illustrant la vie de la Vierge et de l’Enfant Jésus !

Effectivement le temps nous est compté car nous devons reprendre le bus pour aller au Domaine des Collettes !

C’est dans cette propriété qu’Auguste Renoir, ayant des problèmes de santé, s’est fixé en 1907 après avoir eu un coup de cœur pour son oliveraie centenaires, ses orangers et sa fermette du XIXe siècle. Nous pouvons les admirer aujourd’hui dans la douceur de cette journée d’hiver, non ensoleillée, mais éclatante de couleurs des oranges et des mimosas !

Nous visitons la grande maison construite pour la vie de famille d’Aline, l’épouse de l’artiste et les trois enfants : Pierre, Jean et Claude (dit Coco). Nous y retrouvons les deux ateliers de Renoir et des œuvres de sa « période cagnoise », surtout de la sculpture, et des œuvres d’autres artistes de ses amis…

Le temps passe vite et Jean-Pierre nous attends pour un retour à Beaucaire dans un fracas de conversations animées : non le trajet n’était pas long du tout !

 

 

 
< Précédent   Suivant >