Accueil arrow RANDONNEES PEDESTRES arrow RandoSanté® arrow Le Pont Van Gogh
Narrow screen resolution Wide screen resolution green color default color orange color
Le Pont Van Gogh Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
10.02.2017 - Les jolis chemins de halage !...

VOIR ICI LES PHOTOS DE NOTRE RANDONNEE A ARLES

Il pleut, il pleut Bergère… Nous sommes quatre au rdv sous les parapluies et Janice et Dominique nous rejoignent à Arles !

On se dirige vers la ville. Janice comble notre curiosité sur la Tour de l’Ecorchoir qui tiendrait son nom, pas à son histoire militaire, mais aux abattoirs de la ville. Cette tour isolée de l’ancien rempart témoigne d’une époque où le Rhône était vecteur de menées guerrières…

A l’office de Tourisme on apprend que la voie ferrée pourrait nous amener à notre destination.

Nous la suivons donc depuis les Alyscamps heureux de notre bonne fortune de traverser la ville dans un espace totalement isolée et… même si la pluie nous titille par moment les oiseaux chantent le printemps !

Au bout de notre chemin le fameux Pont Van Gogh.

Janice nous raconte que le nom donné à son tableau par Van Gogh fait référence à l’homme qui le gardait et manipulait les commandes d’abaissement ou de levée du pont. Van Gogh comprenant mal le parler du midi avait compris que c’était le pont Langlois alors qu’en fait c’était le pont de l’Anglais… Le pont levis à flèches faisait partie d’une série de onze ponts identiques le long du canal d’Arles à Bouc qui a été inauguré en 1837. Ces ponts ont été construits par un ingénieur hollandais et celui-ci n’est pas celui peint par l’artiste puisqu’il n’est pas à son emplacement initial. Celui de Van Gogh a été remplacé par un pont en arc en béton de 45 m, le pont de Réginelle, dans les années 1930 mais détruit durant la guerre, comme tous les ponts sauf celui de Fos-sur-Mer qu’on a démonté en 1959 et installé à Arles en 1962 dans un paysage qui ressemble à ceux que Van Gogh aimait tant… On lui connaît dix œuvres sur ce sujet (de mi-mars à mi-mai 1888).

Après ces heureuses explications et avoir admiré le pont, la cascade, les beaux chemins de halage nous tentent pour le retour mais… mais, nous poursuivrons sur le bitume, au bord de la route où en traversant des quartiers habités sous un beau soleil resplendissant…  Il y en a qui avaient envie de voir des Sirènes ? Où de trouver « Le Patio » des Gipsy Kings ?

En tout cas nous avons aimé cette balade, qui est bien sûr devenue passionnante grâce aux commentaires de Janice… Nous la gardons dans nos tablettes des balades à remettre au programme, mais en empruntant les jolis chemins de halage !

 

 

 
< Précédent   Suivant >